top of page
Rechercher

Comment gérer les repas de fêtes, sans culpabiliser !

Les feuilles tombent, le froid s'installe, l'hiver pointe le bout de son nez.

Et qui dit hiver, dit aussi fêtes de fin d'année !

Entre le réveillon, le ou les repas du 25 décembre, le jour de l'An... on ne sait plus comment gérer son assiette afin de garder un équilibre !

Alors pas de panique, je vous explique tout.


Voici quelques points à retenir pour passer les fêtes sans stress !


 

1 - Relativiser !


Les fêtes de Noël et de fin d'année n'arrivent qu'une fois. Il est donc normal pendant cette période de manger plus et de profiter sans prise de tête. Ne culpabilisez pas de vous faire plaisir même si vous mangez sans avoir faim, prenez aussi en compte vos envies sur le moment. Le fait de profiter de ces moments de partage et de convivialité ne vous fera pas prendre 10kg sur la balance.


2- Evitez l'hyper - contrôle et les restrictions inutiles


Vous privez de tout ce qui passe sous votre nez ne fera que favoriser le sentiment de frustration. Vous avez déjà mangé 2 toasts de saumon et 1 toast de foie gras et l'assiette d'escargot vous donne vraiment envie mais vous vous refusez d'en gouter ne serait-ce qu'un seul. Résultat, arrivé au dessert, on comble la frustration de ne pas avoir goûté ces fameux escargots et on se jette sur la buche de Noël, en prenant deux belles parts.


3- Bouger !


Quoi de mieux qu'une petite marche digestive en fin de repas ?

Le fait de marcher après un repas (surtout copieux !) permet de faciliter la digestion.

Inutile de partir marcher pendant 3 heures, mais pourquoi ne pas finir le repas sur une petite marche de 30 min, en famille, à l'air frais.

Le top de la digestion : marcher et pour se réchauffer une fois de retour, une tisane au fenouil, tilleul, ou camomille !


4- Alléger les autres repas


Evitez de faire un petit déjeuner trop copieux ou trop gras.

Les repas de fêtes sont en général, assez copieux ; alors autant éviter de consommer des produits trop gras ou trop sucrés au petit déjeuner (viennoiserie, pain beurre, céréales sucrées...)

On privilégie un petit déjeuner riche en fibres et protéines (Fruit, flocons d'avoine, porridge, oeufs, viande de grison...) et pauvre en gras et sucre.

Idem pour le repas qui suit un repas copieux !

Si le repas de midi a été très copieux alors on allège le repas du soir, en apportant une source de légumes et de protéines maigres, en favorisant une boisson sans alcool (eau, tisane).

Si à l'inverse c'est le repas du soir qui est très copieux, on allège celui du midi.

N'oubliez pas, l'équilibre alimentaire se fait non pas sur un seul repas, mais sur plusieurs.


5- Ecouter vous !


Pensez à écouter vos sensations de faim et vos envies.

Prenez le temps de mastiquer, de savourer, de découvrir.

En se jetant sur tout ce qui passe devant vous, vous pensez uniquement à remplir votre estomac. Bien souvent, vous ne vous écoutez pas. Alors prenez le temps de découvrir de nouvelles saveurs, d'apprécier les goûts et les couleurs.

En vous écoutant, vous respectez aussi votre satiété et vous évitez ainsi le fameux "j'ai trop mangé je déboutonne le pantalon".



Et surtout n'oubliez pas : les fêtes de fin d'année sont un moment de partage et de convivialité, alors profitez en !


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page